Bienvenue sur mon blog
  • Accueil
  • > ROULER SOIS MEME SES BOUILLETTES

ROULER SOIS MEME SES BOUILLETTES
1 novembre, 2009, 18:45
Classé dans : ROULER SOIS MEME SES BOUILLETTES

mini213826376dsc04318jpg.jpg

                                              LES BOUILLETTES MAISON

MATERIEL DE FABRICATION

Les tables à rouler: j’en ai trois modèles, 14mm, 18mm, et 24mm. Il faut savoir qu’il existe d’autre tailles, 8, 12, 16, 20, 22, et 30mm, tout est question de choix.

Compter entre 8 et 30 euros la table, moi pour ma première table, j’avais choisis une 18mm, cela me permettais d’amorcer à 80 mètres maximum, ce qui reste raisonnable en distance d’ammorçage, c’est aussi une taille standard pour les cobra. Un petit diamètre ne vous permettra pas d’amorçer à longue distance, et un gros diamètre (+ de 22mm), vous demandera l’achat d’un cobra plus conséquent et moins maniable.

La table à bouillettevous permet de rouler des boudins si vous n’êtes pas équipé d’unpistolet. j’y reviendrais dessus lors de la confection des boudins de pâte.

Ensuite vient le pistolet:

Il peut être mécanique , électrique, ou pneumatique.

Le miens est mécanique, vous remarquerez que je suis équipé de plusieurs buses (cônes jaunes sur la photo), il y a autant de buses que de tailles de tables à bouillettes.

Il est équipé d’un cilyndre, d’un écrou pour serrer les buses, du piston et sa poignée. Coût d’un pistolet mécanique, 15 à50€, électrique et pneumatique jusque 500€.

LES RECIPIANTS

Pour contenir la farine et la pate, nous allons utiliser plusieurs récipiants.

1)Un grand seau type amorceur de pêche au coup, pour y préparer son mix, ou tout simplement pour en mettre un prêt à l’emplois.

2)Un saladier pour y mettre tout ses ingrédiants

3)Un doseur, pour mesurer, déterminer les proportions. c’est un outil indispensable et primordial à la réussite de votre pâte.Le miens est de 250ml/g

LES INGREDIANTS

1)Le mix: Il existe un très grand choix de mix sur le marché, il existe également la possibilité de personnaliser son mix, c’est pourquoi je

ne vais pas m’attarder sur le sujet, simplement, les mix proposés par la marque STARBAITS sont de très bonne qualité, à vous de faire des essais, mais ne faites pas n’importe quoi, demander toujours conseil à une personne qui à de bons résultat à la pêche et qui a de l’expérience dans la fabrication des bouillettes. Une seule chose que je pourrais conseiller fortement aux débutants, lisez la notice sur les paquets, respectez à la lettre les dosages, c’est comme en cuisine, si vous mettez trop de sel ou de poivre dans votre soupe, c’est imangeable, privilégiez même le sous dosage qui donne quelque fois d’excelents résutats dans des plans d’eau surpêchés.Le mix est un sujet qui sera traité prochainement.

2)Le parfum: Un large choix est proposé également par les commerçants, il y ades incourtournables, comme ce « bon vieux tutifruty », le scopex, mais il en existe bien d’autre d’exelente qualité. Attention à ne pas surdoser, les carpes sont beaucoup plus sensibles aux odeurs que nous. j’utilise des seringues pour mesurer les doses.

3)Les attractants, il en existe beaucoup également, avant toute chose, il faut savoir s’il n’y en a pas déjà dans votre mix, et oui il y a des mix tout prêt ou il ne faut en aucun cas en ajouter. Si vous voulez en mettre un après vérification de la composition de votre mix, je vous conseil d’en eissayer un à la fois et de constater vos résultats sur plusieurs jour de pêche, Les attractants sont un sujet qui sera traité prochainement.

4) Un peu de sucre, il ne faut pas une bouillette trop fade, les industriels vous proposent un sucre concentré qui est le sweetner, moi je regarde la côté économique.

5)De l’huile une cuille à soupe par nombre d’oeufs, il ne faut pas une pâte trop sèche ni trop grasse.

6) Des oeufs, j’en utilise 10 à la fois, je réalise 2.5kg de billes pour 1kg de farines.

7)Bien sur pour la préparation j’ai besoin d’un fouet, d’une cuillère à soupe, d’une fourchette, de seringues, d’une balance.

LE MIX

Comme je vous l’ai indiqué précédemment, on peut soit utiliser un mix tout prêt ou concevoir son mix.

Dans les deux cas, il faut aéré son mix en le brassant energiquement quelques minutes, surtout s’il a été stockédans un seau.

C’est également a cette étape ou les mix maison son conçus et mélagés.

PREPARATION LIQUIDE SUITE

Dans un premier temps casser les dix oeufs.

Battre les oeufs à la fourchette ou fouet, jusqu’à obtenir une solution liquide bien fluide, presque mousseuse (microbulles).

Insérer le parfum sélectionné, et remuer de nouveau pour qu’il soit bien intégré à la solution. On peut à cette étape intégrer un ou plusieurs attractants liques, mais ne faites pas n’importe quoi je le répéte, c’est important d’avoir une recette cohérente, on peut vous donner des conseils via le forum en cas de doute, et on vous proposera quelques préparations maison.

Ensuite ajouter le sucre (une cuilliere à café par oeuf), bien mélanger de nouveau.

Intégrer ensuite l’huile 10 cuillières à soupe par oeuf, l’huile sera séparée de la solution, il faut les mélanger jusqu’à obtention d’une solution limpide et fluide.

INSERTION DE LA PATE

Etape difficile pour les débutants, il m’a fallu beaucoup d’essais pour comprendre et réussir à coup sur cette étape, je vais essayer d’être le plus précis possible pour vous aider à réussir votre pâte du premier coup. Pour la première fois faites de petites quantitées, diviser les proportions que je vous ai donné, si vous avez peur de gâcher.

Dans un premier temps mon doser m’est indispensable, c’est vrai il fait 250ml/g, sachant que j’ai besoin d’un kg de farine pour 10 oeufs

je sais que je ne vais pas surdoser ma solution liquide, et ça s’est super important et aucun livre ne vous l’explique.

Je fais donc du rentre dedans, j’ajoute à ma solution trois pelles de doser, soit 750g de farine, et je mélange. Cela permet d’obtenir après absortion des liquides, une pate grasse, qui colle aux doigts, ce qui me permets de rajouter de la farine, que j’écrase avec ma fourchette. j’enfonce la surface de ma pâte qui est recouverte de farine jusqu’a disparition de celle-ci, puis je rajoute de la farine et ainsi de suite. Une fois ma pâte presque non collante, je la sort du saladier, pour la masser sur plan de travail. Pour mon cas, je sépare la boule de mix en deux parties, une boule que je continu de malxer avec un peu de farine, jusqu’à ce qu’elle ne colle plus, l’autre que j’emballe dans un torchon humide que je mets au repos au réfrigérateur. Une fois ma première boule de mix élastique et non collante, je la remplace par l’autre au frigo, pour parfaire celle-la.Une fois ma deuxième boule terminée, je la remplace de nouveau par la précédente. Cet échange permet aux deux boules de mix de se reposer, sa rafermis la pâte, l’aére, sans la sécher.

voilà la pâte est prête à rentrer dans le pistoler en la roulant sous forme d’un gros boudin qu’il faut ajuster au diamettre du pistolet.

 

LA PATE

ROULER LES BILLES

Pour rouler vos bouillettes, il y a deux solutions:

soit à la main, à l’aide du dessous de la table,

soit au pistolet comme c’est ici le cas , maisil faut avant toute chose avoir au préalable utilisé une buse (embout de pistolet) du même diametre que la table. Pour obtenir une buse bien ajustée, car dans la mesure où les buses sont vendues fermées, sans orifice standards, ( e qui aurait été une bonne chose pour tout le

monde) ce n’est pas facile à réaliser le diamettre désiré, mais sachez que PACIFIQUEpeche en propose avec des graduations, ce qui vous permet de couper à juste taille.Une fois le boudin en place dans le pistolet, pomper grace à la gachette et présenter le boudin de pate qui sort du pistolet dans la largeur de la table en commençant du fond vers le début. Arrivé en bout de table, appuyer sur le bouton du pistolet prévu a cet effet pour libérer l’air du pistolet et arrter la progression du doudin. en reproduire un suivant à quelques centimetres du précédent.

POUR LA CUISSON:

Remplir un grand bidon d’eau (chaude de préférence, ca va plus vite pour bouillir), que l’on va porter à ébullition.

Prévoir des récipiants pour recevoir les billes fraichements roulées. Dans mon cas j’utilise deux plateaux ronds, car les rebords ne sont pas trop haut, pour pouvoir mettre les bouillettes dans l’eau bouillante. Cette étape est importante également, c’est le

momment d’être délicas, il ne faut pas déformer les billes, car vous risquerer d’amorcer chez le voisin si vos billes ne sont pas bien rondes, et faite attention à l’eau bouillante, on a vite fait fait de se bruler.

Une fois l’eau en ébullition, baisser le gaz pour y déposer les bouillettes, remettre à feu intence, attendre que les bouillettes flottent. une fois à la surface, les retirer, c’est qu’elles sont cuites. Pour ma part, je sort les bouillettes avec un écumette, pour les mettre dans une passoir, une fois égouttées, je les place sur mon tamis pour le séchage qui durera un petite semaine vois moins.

CUISSON SUITE

DEUXIEME BOULE DE MIX

j’ai toujours au frigo ma deuxième boule de mix.

Elle me permet, soit de continuer ma fournée, soit de modifier le diamètre des boulettes, comme c’est ici le cas, j’ai choisi du 14mm, c’est une alternative intéressante, cela me permets d’avoir toujours du 18 et du 14.

Un petit truc intéressant aussi, lorsque l’on à terminé le pistolet de pâte, il en reste toujour un petit peu dans la buse, je récupère cette pate pour essayer de nouvelles chaoes, bouillettes allongées , ovales disproportionnées, microbille, etc….

On peut également refaire un boudin avec le desous de la table comme vous pouver le voir sur les photos.

FIN DE BOUDIN

SECHAGE

Voilà ça se termine, les bouillettes sont faites , il ne reste plus qu’à les faire sécher, les stocker, les congeler, et les faire manger.

Pour les faire sécher, je vous recommande au moins trois jours minimum au vent, à l’abrit de l’humidité, pour éviter les moisisures, des bouilettes trop fraiches ont tendance à éclater lors de l’amorçage au cobra, si c’est le cas pour ne pas devoir remballer, humidifier votre cobra, mais vous devrait pecher plus près, car vous amorcerez moins loin qu’à votre habitude.

Petite astuce pour transporter vos billes, les filets pour laver les lacets de chaussures de sport en machine avec fermeture éclair, tout simplement génial. (moins de 2€ à DECATHLON).


Les Ateliers de Saraelerose |
teledorothee |
Bienvenue sur la page des i... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les griffons bleu de gascog...
| Les estrildidés
| MON UNIVERS DE MEUBLES EN C...